41 résultats pour votre recherche

NOS EXPERTS

Stéphane BAUMLER

Stéphane BAUMLER

Stéphane Baumler est titulaire d’un BAFM,il est expert en Sécurité routière et exploitant d'une auto-école.

Jean-Claude HUANT

Jean-Claude HUANT

Licencié de Lettres et titulaire du BAFM, Jean-Claude Huant forme les conseillers pédagogiques de l’Éducation nationale en matière de sécurité routière. Il participe également à l’élaboration de cours de Code pour des fournisseurs de produits pédagogiques et de divers supports pédagogiques. Enfin, outre la rédaction d’articles pour des organes de presse professionnels, il monte des formations en entreprises dans le domaine de la sécurité routière (analyse de besoins, élaboration, mise en œuvre et évaluation).

Didier MONFORT

Didier MONFORT

Didier Montfort est directeur de clientèle de Filhet Allard & Cie. Il est en charge du portefeuille auto-école chez Filhet Allard & Cie, il a acquis depuis 1978 une expérience approfondie du secteur de l’assurance et de l’environnement professionnel des établissements de conduite, reconnue par des réseaux tels que CER et ECF.

Jean-Charles Teissedre

Jean-Charles Teissedre

Jean-Charles Teissedre est avocat au barreau de Montpellier. Spécialiste du droit routier, il fait partie de la Commission juridique de l'association 40 millions d'automobilistes, ainsi que du Conseil d'administration de l'Automobile Club des Avocats, à Paris.

La Rédaction de la Tribune www.tribune-auto-ecoles.fr

La Rédaction de la Tribune www.tribune-auto-ecoles.fr

L'équipe de la rédaction permanente de La Tribune des Auto-écoles ainsi que tous ses journalistes  ou contributeurs occasionnels ont  réuni les archives de La Tribune des Auto-Ecoles, ainsi que tous les textes officiels et réglementaires. Ces données vous apportent des réponses aux questions les plus courantes que vous vous posez dans le cadre de la gestion et le développement de votre auto-école. Vous bénéficiez ainsi de plus de 30 ans d'expérience de l'enseignement de la conduite cumulés par nos équipes!
28 octobre 2021
BILANS DE COMPETENCE
Bonjour, Pour ce qui est du, ou des bilans de compétences des élèves en cours de formation, dans un établissement labellisé. Doit-on les faire obligatoirement, même si l'élève n'en fait pas la demande, voire ne les souhaite pas ? Si oui, à quel moment de la formation pour le premier bilan et à quelles intervalles par la suite ? Existe-t'il également, un formulaire officiel pour ce faire ? Très important : Devons-nous, à l'issue de ces bilans, redéfinir obligatoirement le volume de leçons à prendre par l'élève, en plus de celui déjà proposé lors de l'évaluation de départ, pour finaliser sa formation ? Ma question vient du fait, que mon employeur, exige de moi que je lui produise des bilans de compétences pour chaque élève, ce, dès la quatorzième heure de conduite, quelque-soit son niveau d'avancement dans sa formation et par la suite, toutes les dix heures, avec comme support, un formulaire produit maison, où chaque compétence vaut en points négatifs ou positifs, la somme de ces points définissant automatiquement, un volume d'heures de conduite à "proposer" à l'élève pour terminer sa formation. Pour exemple, sur ce formulaire, une erreur éliminatoire (feux, priorité, ligne continue franchie etc.), se traduit péremptoirement, par un ajout de deux heures supplémentaires de conduite. J'éprouve un véritable malaise, au moment d'effectuer ces bilans, surtout avec cette méthode de notation, car j'ai le sentiment de faire de la vente de leçons, plutôt que de la pédagogie. De plus, bien des élèves sont stressés lors de ces bilans qui leurs sont imposés et de fait, ne produisent pas le meilleur de leur savoir faire. De facto, mon employeur, me tient pour responsable, en cas d'échec le l'élève à l'examen du permis, si je n'ai pas su évaluer précisément le volume d'heures, lors de ces bilans, par ailleurs signés par l'élève et l'enseignant, pour accord. Merci infiniment, de m'éclairer précisément sur ce sujet, qui me créait actuellement un gros souci, dans l'exercice quotidien de mon métier d'enseignant de la conduite, que je tiens à faire sereinement et dans la légalité. Cordialement.