Manifestation d'une partie de la profession

14/12/2018 Groupements/syndicats
Groupements/syndicats Manifestation d'une partie de la profession

Le collectif "Debout les Auto-Ecoles" soutenu par l'UNIC appelle à manifester, lundi 17 décembre 2018, à Paris devant le ministère de l'Economie et devant l'Urssaf de Montreuil (93), ainsi que devant le centre des impôts de Bordeaux et Marseille.

Il exige " un plan de sauvegarde de la profession par une règlementation pérenne et surtout respectée par tous les acteurs de l'éducation routière,incluant la sauvegarde de notre local d’enseignement et sa territorialité; le retrait sans contrepartie de l'article 20 du projet de la Loi Mobilité, à tout le moins une exception pour notre profession car cet article tend à légitimer les plateformes aux yeux de nos concitoyens en les affublant d’une charte non obligatoire et non contraignante; une baisse drastique du coût du permis de conduire par la suppression de la TVA et une défiscalisation des 20 premières heures pour les financeurs (parents ou autres), associée à une aide financière pour les contribuables non imposables; et la récupération totale de la TVA 2019 sur le carburant "essence" dès le 1er janvier 2019, afin que nos entreprises puissent s’engager dans la transition écologique sans être pénalisées".

De son côté, l'Intersyndicale composée du CNPA-ER et de l'UNIDEC condamne cette action qui, selon elle, risque de perturber les négociations en cours avec le gouvernement.
 

À LIRE AUSSI

CER, Club Rousseau et ECF créent l’AREM

Les trois réseaux se sont associés pour créer l’Alliance des réseaux de l’éducation à la mobilité (AREM). Objectif : mutualiser leurs moyens et mieux faire entendre la voix de la profession auprès du gouvernement, mais aussi de décideurs privés.