COMMENT DEVENIR MONITEUR AUTO-ECOLE OU ENSEIGNANT DE LA CONDUITE ?


On ne parle plus de moniteurs auto-école, mais d’enseignants de la conduite. En effet, leur rôle est désormais beaucoup plus large que le simple apprentissage du déplacement d’un véhicule. Ils doivent développer des attitudes favorables à la sécurité chez les futurs automobilistes.

Niveau d’étude requis : Bac + 2

Formation nécessaire : Pour enseigner dans une école de conduite, il faut désormais être titulaire du Titre professionnel d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière (Titre Pro ECSR). Pour cela, il existe trois modes d’accès :


- Par le parcours continu qui consiste en une formation d’une durée de 910 heures qui s’effectue dans un centre de formation agréé et de deux stages en entreprise d’une durée de 140 heures chacun ;
- Par le parcours progressif, à savoir une formation en immersion dans une auto-école avec une autorisation temporaire restrictive d’enseigner (ATRE) ;
- Par une validation des acquis de l’expérience (VAE) qui permet de valider les connaissances et compétences déjà acquises du candidat et de le dispenser éventuellement d’une partie de la formation.

L’examen : Ceux qui optent pour le parcours continu ou la VAE devront passer un examen qui comporte une mise en situation professionnelle et plusieurs entretiens. Les candidats qui choisissent le parcours progressif doivent remplir un livret de formation durant leur apprentissage. À l’issue de leur formation, ils sont également soumis à un entretien durant lequel ils doivent présenter leur livret.
Coût de la formation : Ce dernier dépend de la voie choisie par le candidat. À titre indicatif, sachez qu’il faut compter environ 10 000 euros pour le parcours continu.


Salaire moyen mensuel de l'enseignant de la conduite : 1400 euros brut.