La réforme du permis de conduire inscrite dans la LOM

27/11/2018 Groupements/syndicats
Groupements/syndicats La réforme du permis de conduire inscrite dans la LOM

Désenclaver les territoires en améliorant la mobilité au quotidien afin d’assurer une cohésion sociale et territoriale, tel est l’objectif de la loi d’orientation des mobilités (loi LOM). Lundi 26 novembre, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire et Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, ont présenté le projet de loi en Conseil des ministres.


Quinze mesures


Ce texte qui se veut être « une boîte à outils » selon la ministre, dans laquelle les collectivités locales pourront piocher des idées comporte 15 mesures clés. Outre le développement du covoiturage, un plan vélo pour tripler d’ici 2024 l’utilisation de ce mode de déplacement ou encore le développement du véhicule électrique, la loi LOM prévoit dans la mesure n°15 de rendre « le permis de conduire moins cher et plus rapide » comme l’avait exprimé le président de la République, Emmanuel Macron, le 9 novembre dernier, lors de sa tournée mémorielle de la Grande Guerre.

À LIRE AUSSI

CER, Club Rousseau et ECF créent l’AREM

Les trois réseaux se sont associés pour créer l’Alliance des réseaux de l’éducation à la mobilité (AREM). Objectif : mutualiser leurs moyens et mieux faire entendre la voix de la profession auprès du gouvernement, mais aussi de décideurs privés.