Une formation « post permis » qui réduit le délai probatoire pour les nouveaux permis

27/08/2018 Formations/Examens
Formations/Examens Une formation « post permis » qui réduit le délai probatoire pour les nouveaux permis

Le décret 2018-715 paru au Journal officiel du 3 août 2018 introduit dans le Code de la route la possibilité d'une formation post permis exclusivement réservée aux conducteurs novices. Cette formation de sept heures à effectuer en école de conduite s’adresse aux titulaires d’un premier permis de conduire (A1, A2, B1 ou B) et doit être réalisée entre le 6e et le 12e mois qui suivent l’obtention du titre.
Elle relève du volontariat, mais présente quelque avantage pour le conducteur novice puisqu’elle permettra de réduire le délai probatoire. Ainsi les élèves ayant suivi une formation classique pourront avoir les 12 points crédités en deux ans au lieu de trois. Et les jeunes ayant opté pour la conduite accompagnée pourront avoir leurs 12 points en 18 mois au lieu de deux ans. À condition bien sûr de ne pas commettre d’infractions durant cette période.
Cette formation entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2019.

À LIRE AUSSI

Polémique sur la fermeture partielle des auto-écoles

La délégation à la Sécurité routière et les syndicats auto-écoles ont une interprétation différente du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 publié le 30 octobre 2020 au Journal Officiel. Selon la DSR, les auto-écoles doivent fermer partiellement, tandis que les syndicats auto-écoles comprennent que les écoles de conduite ont le droit de continuer à donner des cours.
30/10/2020 Formations/Examens