Une députée des Pyrénées-Atlantiques s'indigne des délais d'examens

19/02/2014 Formations/Examens
Formations/Examens Une députée des Pyrénées-Atlantiques s'indigne des délais d'examens Les délais d'attente pour le permis de conduire ont déjà mobilisé Jean-Christophe Fromantin, député UDI des Hauts-de-Seine, qui en a fait son cheval de bataille. Mais c'est une députée socialiste, Nathalie Chabanne, représentant les Pyrénées-Atlantiques à l'Assemblée Nationale, qui s'est également invitée dans le débat récemment. Elle avait posé une question écrite au ministère de l'Intérieur le 22 octobre dernier. Elle a reçu une réponse le 11 février 2014... Nathalie Chabanne évoque des solutions au problème des places d'examens qui n'ont, en soi, rien de nouveau. "Augmentation du nombre d'inspecteurs", "privatisation", à laquelle elle demeure, en tant que socialiste, défavorable, sont autant de pistes évoquées et sur lesquelles elle demandait au ministère une réponse. Celle-ci est intervenue il y a une semaine, mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil du permis. Le gouvernement a répété les mesures d'urgence décidées par le groupe de travail, à savoir "le recrutement en 2014 de 25 IPCSR" et "l'octroi d'une enveloppe de 60 000 examens supplémentaires en 2014". Ajoutant, comme un éternel refrain, qu'il fallait promouvoir la conduite accompagnée. Mais en excluant l'idée même de privatisation. Vraiment rien de neuf, docteur...

À LIRE AUSSI

Polémique sur la fermeture partielle des auto-écoles

La délégation à la Sécurité routière et les syndicats auto-écoles ont une interprétation différente du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 publié le 30 octobre 2020 au Journal Officiel. Selon la DSR, les auto-écoles doivent fermer partiellement, tandis que les syndicats auto-écoles comprennent que les écoles de conduite ont le droit de continuer à donner des cours.
30/10/2020 Formations/Examens