Titre Pro FMESR : quelles avancées pour sa mise en œuvre ?

01/11/2021 Formations/Examens
Formations/Examens Titre Pro FMESR : quelles avancées pour sa mise en œuvre ?

Le travail sur la création du Titre Pro Formateur aux métiers de l’éducation et de la sécurité routière (FMESR) qui va remplacer le BAFM, avance. Le point sur ce qui est d’ores et déjà acté.

Comme nous vous l’avions indiqué dans La Tribune des Auto-Écoles, le Brevet d’aptitude à la formation des moniteurs d’enseignement de la conduite (BAFM) est remplacé par un titre professionnel intitulé Formateur aux métiers de l’éducation et de la sécurité routières (FMESR). Créé par la branche des services de l’automobile et de la mobilité (l’ANFA), le Titre Pro FMSER a été enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) le 8  juillet dernier.

Contenu de la formation
Le Titre Pro FMESR portera sur trois compétences. Mais pour le moment, le contenu détaillé du programme de formation n’a pas été officialisé.

Conditions d’accessibilité
Le Titre Pro FMESR s’adresse aux titulaires du Bepecaser ou du Titre Pro ECSR. La certification devrait être accessible en contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation et en formation continue pour les salariés et non-salariés, pour les demandeurs d'emploi, et par la validation des acquis de l'expérience.

Conditions d’obtention
À l’issue de la formation, les stagiaires seront soumis à un examen. Ils devront notamment répondre à un QCM de 50 questions et rendre un mémoire sur un thème de leur choix. Le Titre Pro FMSER permettra d’accéder à une qualification positionnée à l’échelon 23 (Agent de Maîtrise). Il sera possible d’accéder aux échelons supérieurs (24 et 25) en ajoutant une ou des compétences à sa qualification : ingénierie pédagogique de la formation correspondant aux véhicules de la catégorie B96  et BE, ingénierie pédagogique de la formation des CCS « deux-roues » et « groupe lourd », ou encore coordination d’action de formation visant l’obtention du CQP Responsable d’Unité(s) d’Enseignement de la Sécurité Routière et de la Conduite (RUESRC).
À noter que les détenteurs de l’actuel BAFM pourront continuer à exercer leur profession sans devoir repasser le Titre Pro FMESR.

Conditions pour dispenser la formation au Titre Pro FMSER
Pour proposer la formation au titre Titre Pro FMESR, les organismes de formation devront demander une habilitation auprès de l’ANFA, en respectant le cahier des charges d’habilitation et de formation. Mais pour le moment, le détaille du cahier des charges n’a pas été officialisé. Aussi à l’heure où nous bouclons ce magazine, l’ANFA précise dans un communiqué daté du 27 septembre 2021 que : « aucune demande d’habilitation n’est recevable à ce jour et aucune n’a été délivrée en France à la date de ce communiqué ». Attention, seul l’ANFA pourra donner cette habilitation. En d’autres termes, si les travaux concernant l’élaboration du Titre Pro FMESR avancent, il reste encore plusieurs points à valider, notamment au niveau du programme de formation de ce nouveau titre professionnel et du cahier des charges à remplir pour être habilité centre de formation pour le Titre Pro FMESR.  

À LIRE AUSSI

Concours : devenir IPCSR et DPCSR

Plusieurs arrêtés sont parus au Journal Officiel pour l’ouverture des examens d'accès au grade d'IPCSR de 1ère et 2ème classe, ainsi qu’au grade de DPCSR. Au titre de l’année 2023, le...
13/05/2022 Formations/Examens