IPSR Editions : naissance d’un éditeur pédagogique

01/08/2019 Formations/Examens
Formations/Examens IPSR Editions : naissance d’un éditeur pédagogique

Didier Thomas fait son retour dans le secteur de la formation au permis de conduire avec la création d’une nouvelle société d’édition pédagogique.

Ancien de Codes Rous-seau, puis créateur de la société ENPC, Didier Thomas avait pris sa retraite, il y a cinq ans. Une retraite qu’il a finalement décidé de mettre entre parenthèses pour repartir de zéro avec le lancement d’une nouvelle société d’édition spécialisée dans les outils pédagogiques pour la formation à la conduite.
Baptisée IPSR éditions, pour Innovation pédagogique en sécurité routière, la société a vu le jour en novembre 2018 et a véritablement débuté son activité en mars 2019. Fort de son carnet d’adresses, Didier Thomas a, pour l’heure, embauché sept commerciaux dont la plupart ont une grande expérience du terrain et du secteur de la formation à la conduite pour avoir travaillé chez des éditeurs concurrents. Et si pour le moment, Didier Thomas affirme ne pouvoir couvrir que 60 % de l’Hexagone, il ambitionne d’être présent sur la totalité du territoire français d’ici fin 2019.


Un catalogue d’une cinquantaine de produits
Force est de constater que les défis ne font pas peur à ce chef d’entreprise. Pour preuve : IPSR éditions n’a que six mois d’existence mais présente déjà un catalogue d’une cinquantaine de produits allant de la fiche de suivi B et moto, du Code B, moto et AM aux tests de préparation à l’ETG, etc. Didier Thomas a également signé des partenariats pour commercialiser deux simulateurs pour la formation VL et PL, avec Orata pour proposer un logiciel de gestion et la création de sites Internet, ainsi qu’avec Label Solution qui a développé un programme tutoriel d’aide à la labellisation.

Un pari risqué ?
Dans cette période en pleine mutation économique et technologique et de tension du marché, on peut se demander s’il y a la place pour un nouvel éditeur. Didier Thomas reconnaît que « c’est aujourd’hui plus compliqué pour les écoles de conduite car la profession est attaquée dans un domaine où elle réalisait des marges confortables grâce à la formation théorique. Mais il suffit que les auto-écoles se mettent au même niveau technologique que les plateformes pour s’adapter aux mutations de la société et redevenir concurrentielles. IPSR éditions entend bien faire en sorte de les aider dans cette évolution, grâce notamment au soutien de ses commerciaux. En tout cas, je ne ferai pas de vente aux plateformes ! » Si Didier Thomas compte bien jouer la carte de la proximité, le pari n’est pas gagné d’avance. Mais plus motivé que jamais, il déclare : « On peut toujours se tromper, mais le challenge en vaut la peine ».

À LIRE AUSSI

Castaner annonce l’entrée en vigueur de 3 mesures de la réforme

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, s’est rendu dans le centre d’examen du permis de conduire de Mainvilliers, en Eure-et-Loir, vendredi 19 juillet, pour annoncer la mise en place, dès le 22 juillet, de trois des dix mesures de la réforme du permis de conduire. Une mission d’information et une opération de communication en présence de nombreux médias.
22/07/2019 Formations/Examens