Guadeloupe : le permis financé dans le cadre du service civique

01/09/2015 Formations/Examens
Formations/Examens Guadeloupe : le permis financé dans le cadre du service civique Le service civique s’accompagne désormais en Guadeloupe d’une aide au financement du permis de conduire.

Le 10 juin dernier à Saint-Claude (Guadeloupe), François Chèrèque, ancien secrétaire général de la CFDT, aujourd’hui président de l’Agence nationale du service civique, a signé une convention avec le Conseil général de la Guadeloupe. Cette convention permet d’aider les jeunes qui effectuent le service civique à financer le permis de conduire, facilitant leurs démarches d’insertion professionnelle. Rappelons que le Service civique, lancé au niveau national en 2010, est un engagement volontaire au service de l’intérêt général (action humanitaire, éducation, environnement, santé…), ouvert aux 16-25 ans. Il peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales ou d’établissements publics, durant 6 à 12 mois en France ou à l’étranger, pour une mission d’au moins 24 h par semaine.

Vers une extension nationale ?
Fort de cette initiative expérimentale pour l’heure unique, François Chérèque espère renouveler ce type de convention avec d’autres conseils régionaux, en France.

À LIRE AUSSI

Polémique sur la fermeture partielle des auto-écoles

La délégation à la Sécurité routière et les syndicats auto-écoles ont une interprétation différente du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 publié le 30 octobre 2020 au Journal Officiel. Selon la DSR, les auto-écoles doivent fermer partiellement, tandis que les syndicats auto-écoles comprennent que les écoles de conduite ont le droit de continuer à donner des cours.
30/10/2020 Formations/Examens