Codes Rousseau : 80 ans de bonne conduite !

01/05/2017 Formations/Examens
Formations/Examens Codes Rousseau : 80 ans de bonne conduite !

Inventeur du livre d’apprentissage du Code de la route, Codes Rousseau célèbre cette année ses 80 ans. Retour sur la genèse de cette société devenue aujourd’hui un acteur majeur de la formation à la conduite.

À l’origine, il y a un homme. Né en 1913 aux Sables d’Olonne dans une famille modeste vendéenne, Louis Rousseau embrasse le métier de moniteur d’auto-école en 1937. Si le minimum requis pour devenir enseignant de la conduite se résume, à l’époque, à l’obtention du permis de conduire, la formation au permis est également rudimentaire. Mais Louis Rousseau est tout aussi bon pédagogue qu’homme d’affaires. Pour aider ses élèves à se préparer au passage de l’examen devant l’inspecteur (car il y a déjà des inspecteurs chargés d’évaluer l’aptitude ou non à conduire un véhicule), il a l’idée de regrouper dans un petit livret qu’il distribue à ses élèves, les questions les plus récurrentes et d’en ajouter de sa création comportant des pièges. Le concept séduit les élèves comme les inspecteurs. Fort de cet engouement, Louis Rousseau décide alors de le commercialiser. Le Code Rousseau est né !

Un éditeur visionnaire
De moniteur, Louis Rousseau devient éditeur spécialisé dans le secteur de la formation à la conduite. Après le succès remporté en France, le Code Rousseau est traduit dans plusieurs langues et s’exporte à l’étranger. Mais Louis Rousseau ne s’arrête pas au Code, il se lance dans la conception de supports pédagogiques pour les enseignants dont la profession a fait l’objet d’une réglementation en 1959. Il élargit encore son champ d’action en décidant d’intervenir dès le plus jeune âge dans les écoles afin d’inculquer les notions de sécurité routière. Un véritable visionnaire en matière d’éducation.

Passage de témoin
1972 marque une nouvelle étape. En effet, l’État vient d’instaurer une épreuve théorique à l’examen du permis de conduire. Toujours à l’écoute des évolutions, Louis Rousseau a l’idée de mettre au point des séries de questions pour s’entraîner au passage de l’ETG. Déjà à l’époque ! C’est alors qu’il passe la main à Bernard Naulin pour prendre une retraite bien méritée, mais reste actionnaire de la société qu’il a créée.

À la pointe de l’actualité et de la technologie
Chez Codes Rousseau, on comprend très vite que la clé de la réussite réside dans la combinaison d’une veille scrupuleuse de l’évolution de la réglementation et le développement de produits en phase avec les dernières technologies. C’est ainsi que les années 1980 voient apparaître des produits pédagogiques utilisant la vidéo. Dix ans plus tard, Codes Rousseau propose des CD-Rom, puis des DVD, avant de passer aux cours et tests dématérialisés.

De la PME familiale au groupe international
Pour autant, le développement n’est pas linéaire. Codes Rousseau connaît dans les années 1970, des hauts et des bas. La société tient bon. Mais en 1981, Louis Rousseau décide de vendre à Gérard Touzé, un banquier qui redonne un vent de fraîcheur à l’entreprise. En 1987, Michel Goepp est engagé en tant que directeur de développement des produits. Enfant de la balle puisque son père dirigeait une auto-école à Dijon, il possède un autre atout, et non des moindres, car il a travaillé cinq ans au sein du bureau de la pédagogie à la DSCR, à Paris. 1994 marque le passage à l’international avec le rachat de la PME familiale par le groupe allemand Bertelsmann. Un an plus tard, Michel Goepp est promu président de Codes Rousseau, fonction qu’il occupe toujours aujourd’hui. Enfin, en 2002, la société devient une filiale du groupe Springer Nature. En huit décennies, la petite société vendéenne est devenue une entreprise générant un chiffre d’affaires annuel de près de 14 millions d’euros et diversifiant ses activités dans cinq secteurs différents : la branche auto-école qui reste l’activité phare, la prévention routière en milieu scolaire et dans les entreprises, les publications pour le grand public, la réponse à des appels d’offres spécifiques en France comme à l’étranger et enfin, la gestion des éditions de La Baule qui éditent les textes réglementaires pour les forces de l’ordre.

80 cadeaux à gagner !
Pour fêter cet anniversaire, Codes Rousseau a décidé de lancer un grand jeu concours. À chaque commande, le client reçoit un bulletin à gratter « spécial 80 ans » qui lui permet d’obtenir une remise valable sur sa prochaine commande, mais aussi de participer à un tirage au sort pour peut-être gagner un des 80 cadeaux. Parmi les lots : des places de spectacles, des entrées au Puy du Fou, des mini-réfrigérateurs pour voiture, mais aussi un mois de location d’un véhicule auto-école. Préparez-vous à souffler les bougies !

À LIRE AUSSI

La France auditée par la CIECA

La Commission internationale pour les examens du permis de conduire (CIECA) a pratiqué un audit des examens pratiques organisés en France et proposé quelques pistes d’évolution possibles. S’il est...
01/12/2018 Formations/Examens

Focus sur le secteur de la formation à la conduite

Le rapport 2017 de la branche des services de l’automobile est paru. S’il présente une cartographie de la profession, cette dernière n’est pas forcément très actuelle puisque la plupart des données datent de 2016, voire 2015. Par ailleurs, certains chiffres semblent discutables.
01/11/2018 Formations/Examens