BAFM : Un programme légèrement remanié

01/08/2014 Formations/Examens
Formations/Examens BAFM : Un programme légèrement remanié L’arrêté du 28 avril 2014, paru au Journal Officiel du 6 mai, introduit quelques modifications concernant le programme du brevet d’aptitude à la formation des moniteurs (BAFM).

Le BAFM (Brevet d’aptitude à la formation des moniteurs d’enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur) est actuellement le diplôme de niveau le plus élevé dans le système de l’enseignement à la conduite. Les titulaires du BAFM se destinent à la formation initiale et continue des enseignants de la conduite, la prévention au risque routier en entreprise ou en milieu scolaire, l’animation des stages de permis à points ou encore la conception d’outils pédagogiques. L’arrêté du 28 avril 2014, paru au Journal Officiel du 6 mai, a modifié l’arrêté du 23 août 1971 relatif au BAFM. Au sein de l’épreuve d’admissibilité, le programme de droit, jugé trop fourni pour une épreuve qui ne compte que pour coefficient 1, a été restreint. Par exemple, en droit civil, les notions sur les personnes physiques ne font plus partie du programme. L’objectif est de recentrer les examens d’admissibilité davantage sur la réglementation de la circulation routière et la psychopédagogie, plus que sur le droit, qui ainsi ne constitue plus une épreuve couperet pour les candidats. La partie consacrée à la mécanique automobile est pour sa part réorganisée en 20 fiches. D’autre part, la forme de l’épreuve d’admissibilité a changé. L’épreuve se présente désormais sous la forme d’un questionnaire avec quatre questions à réponse courte (QRC), dont les modalités d’évaluation sont développées dans le guide d’admissibilité. Par ailleurs, la partie admission ne s’axe plus uniquement sur la pédagogie par objectifs mais prend désormais en compte le REMC.

Publication des 30 sujets d’enseignement théorique
En outre, la DSCR vient de publier sur son site www.securite-routiere.gouv.fr (« Connaître les règles/Métiers de la formation à la conduite/Le formateur d’enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière/Sujets épreuves de leçon d’enseignement théorique ») les 30 sujets de l’examen d’admission au BAFM relatif à la leçon d’enseignement théorique. Chaque sujet est présenté sur une fiche numérotée. Voici un aperçu de ces 30 sujets : l’information de l’automobiliste, les médicaments et la conduite automobile, la conduite en agglomération, les situations d’urgence, la conduite par intempéries, la vitesse…

À LIRE AUSSI

La France auditée par la CIECA

La Commission internationale pour les examens du permis de conduire (CIECA) a pratiqué un audit des examens pratiques organisés en France et proposé quelques pistes d’évolution possibles. S’il est...
01/12/2018 Formations/Examens

Focus sur le secteur de la formation à la conduite

Le rapport 2017 de la branche des services de l’automobile est paru. S’il présente une cartographie de la profession, cette dernière n’est pas forcément très actuelle puisque la plupart des données datent de 2016, voire 2015. Par ailleurs, certains chiffres semblent discutables.
01/11/2018 Formations/Examens