Un soutien psychologique pour les chefs d’entreprise

01/05/2020 Économie/Entreprise
Économie/Entreprise Un soutien psychologique pour les chefs d’entreprise

La crise sanitaire et économique inédite provoquée par l’épidémie de Covid-19 génère beaucoup d’incertitudes pour nombre de Français et notamment les chefs d’entreprise. C’est pourquoi Marc Camiolo, directeur du Laboratoire d’études pour l’éducation à la mobilité (LEEM) du groupe ECF a créé un groupe de parole Facebook. De son côté, le ministère de l’Économie et des Finances a mis en place une cellule d’écoute de soutien psychologique aux chefs d’entreprise.

Être contraint d’arrêter son activité professionnelle du jour au lendemain, devoir se confiner chez soi avec une privation de libertés pour lutter contre un ennemi invisible, sont autant de sources de stress et d’angoisse qu’il faut apprendre à gérer individuellement. D’où l’importance de ne pas s’isoler pour garder le moral et rester combatif pour gérer au mieux le retour à une vie plus normale.


Communiquer et s’entourer pour gérer l’incertitude
Marc Camiolo, directeur du Laboratoire d’études pour l’éducation à la mobilité (LEEM) du groupe ECF a créé un groupe de parole Facebook ouvert à tous les professionnels de la formation à la conduite (Groupe de soutien des professionnels de l’éducation routière). « L’idée était de créer une communauté de partage d’expériences, un groupe de parole, où des gens de tous bords peuvent s’exprimer et échanger. C’est pourquoi, j’ai opté pour Facebook qui est très populaire et facilement accessible, afin de rassembler le plus largement possible ». Régulièrement, Marc Camiolo crée des sondages qui permettent de prendre la température de la profession sur des sujets. Il partage également des articles ou des liens qui ouvrent une réflexion ou diffuse des conseils pour supporter au mieux le confinement, mais ne donne jamais directement son avis. « C’est un choix que j’ai fait en m’appuyant sur ma formation de sociologue et de psychologue. Bien sûr, il y a une crise, mais chacun a sa propre histoire et chacun construit ses problèmes. En psychanalyse, on ne doit pas dire au patient ce qu’il doit faire mais l’aider à comprendre pourquoi il s’est mis dans cette situation. Et souvent le patient trouve lui-même la solution. C’est un des buts de ce groupe Facebook, apprendre à faire face à l’incertitude générée par cette crise ».


Un numéro vert pour parler et se libérer
Au-delà des mesures de soutien économique mises en place à destination des entreprises, le gouvernement a pris conscience des difficultés qui « peuvent plonger des dirigeants d’entreprise dans des situations de détresse extrême qu’ils ne peuvent affronter seuls ». Pour faire face à ce risque psychologique, le ministère de l’Économie et des Finances s’est donc appuyé sur l’action de l’association APESA (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) avec le soutien des partenaires Harmonie Mutuelle, CCI France et CMA France pour mettre en place un numéro vert d’écoute psychologique : 0 805 65 50 50. Il permet aux chefs d’entreprise en détresse de bénéficier d’une première écoute et d’un soutien psychologique 7 jours sur 7, de 8 heures à 20 heures. À l’issue d’un appel, pour les cas les plus préoccupants, le chef d’entreprise se voit proposer, s’il le souhaite et dans la plus stricte confidentialité, de bénéficier d’une prise en charge rapide et gratuite par un psychologue spécialement formé. Pour les autres cas, une réorientation est proposée vers des structures publiques ou privées spécialisées dans ce type d’accompagnement.


« Solidarité et bienveillance pour sortir collectivement de cette crise »
« Ma conviction est qu’il ne faut pas laisser les chefs d’entreprise seuls dans cette période extrêmement brutale, affirme Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. Confrontés au risque de voir disparaître leurs entreprises et se sentant responsables du devenir de leurs salariés, ils peuvent se retrouver en situation de détresse personnelle. La démarche que nous initions vise à apporter un soutien psychologique approprié à ces situations individuelles. La solidarité et la bienveillance seront deux valeurs clé pour sortir collectivement de cette crise. »

Photo : Designed by jcomp / Freepik

À LIRE AUSSI

Grille des salaires 2022

Les organisations représentatives des professions dépendantes de la convention nationale des services de l’automobile (n° 1090), dont font partie les auto-écoles, se sont réunies au début de...