Macron veut intégrer le permis dans le service national

08/02/2019 Économie/Entreprise
Économie/Entreprise Macron veut intégrer le permis dans le service national

Si le rapport Dumas/Guérini n’est toujours pas officiellement public, le président de la République, Emmanuel Macron, a visiblement déjà ses idées sur la réforme du permis de conduire. Après avoir déclaré le 9 novembre dernier lors de sa tournée commémorative de la Grande Guerre, « dans le cadre de la loi mobilité, on va drastiquement baisser le coût du permis », avant d’ajouter « le Code, on va l’intégrer à la partie scolaire », le président de la République a, une nouvelle fois, abordé le sujet de la formation au permis de conduire, hier, lors de sa rencontre avec des jeunes à Étang-sur-Arroux en Saône-et-Loire.
Répondant à une lycéenne, Emmanuel Macron a affirmé : « on a commencé, et on va renforcer une vraie politique pour baisser le coût du permis de conduire. On va accélérer sur le Code pour qu’il soit obtenu avant 18 ans, et en milieu scolaire. Dans le SNU, on aura l’intégralité du permis qui sera intégré ». Des propos pas très clairs sur la mise en œuvre de cette mesure, mais visiblement, Emmanuel Macron a déjà son idée sur sa réforme du permis, rapport parlementaire ou pas.

À LIRE AUSSI

Les clés pour avoir une auto-école rentable

Pour dégager une rentabilité, les gérants d’écoles de conduite doivent impérativement connaître leur coût de production horaire. Un élément essentiel pour établir, entre autres, les offres commerciales. Conseils de professionnels expérimentés.