Fermeture des auto-écoles : des aides pour gérer la crise

09/04/2020 Économie/Entreprise
Économie/Entreprise Fermeture des auto-écoles : des aides pour gérer la crise

Depuis le 16 mars 2020, les écoles de conduite sont fermées au public. Une décision gouvernementale prise pour lutter contre la propagation du coronavirus qui n’est pas sans impact économique pour la profession. Heureusement, le gouvernement a mis en place de nombreuses meures pour aider les entreprises à passer ce cap très difficile. Pour autant, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans toutes les annonces faites par l’État au fur et à mesure de la gestion de la crise dans l’urgence.


Informations aux entreprises
Outre les informations que vous pouvez retrouver sur la page Facebook de La Tribune des Auto-Écoles, le site Internet www.sos-entreprises-coronavirus.fr recense ces meures classées par thèmes : « Charges sociales et fiscales », « Financement », « Clients/fournisseurs », « Soutien aux dirigeants », etc.
De son côté, l’Ordre des experts-comptables a également dressé un inventaire sur le site web www.appelunexpert.fr ou renseigne sur toute la France les indépendants et les entreprises qui ne sont pas accompagnés par un expert-comptable au 0 8000 65432 (du lundi au vendredi, de 9h à 13h et de 14h à 18h).


Les syndicats auto-écoles aux côtés de la profession
Pour leur part, les syndicats de la profession ont mis en place plusieurs services pour aider au mieux les écoles de conduite de proximité.
Ainsi, l’UNIDEC a ouvert un SVP social qui permet de poser une question à un avocat spécialisé dans le droit social. Contact à svpsocial@unidec.org, tandis qu’un service d’aide et d’échange sur les risques psychosociaux liés au confinement, animé par un psychologue du travail expert en sociologie, est proposé sur le groupe Facebook de l’UNIDEC. Enfin, l’UNIDEC vient de lancer une plateforme collaborative professionnelle My UNIDEC qui permettra d’accéder à des dossiers thématiques.
La CNPA-ER organise depuis le début de la crise des séances de Facebook Live pour répondre aux questions que se posent les écoles de conduite, à retrouver sur la page Facebook du CNPA-ER. Enfin, le CNPA national lance R3, un Plan de Relance Rapide et Responsable pour cerner l’état économique du secteur des professionnels de l’automobile, dont font partie les écoles de conduite, afin d’identifier les mesures indispensables à leur redémarrage dans des conditions saines et soutenables. Un appel à propositions a été lancé. Pour l’activité auto-école et sécurité routière, l’interlocutrice est Anne-Marie Santos (amsantos@cnpa.fr).

À LIRE AUSSI

Quid du droit de retrait ?

Si le gouvernement a décidé de mettre fin au confinement, le virus continue de circuler. Une situation anxiogène pour certains salariés qui pourraient demander à exercer leur droit de retrait. En ont-ils le droit ?

Évolution des conditions du chômage partiel

Début mai, ce sont plus de 12 millions de salariés qui étaient inscrits au chômage partiel par leur employeur et qui sont donc payés par l’État. Un chiffre considérable qui va amener l’État à faire évoluer les paramètres de ce dispositif.