Polémique sur le radar-poubelle

07/09/2017 Sécurité routière
Sécurité routière Polémique sur le radar-poubelle

Attention, certaines poubelles ne sont pas aussi inoffensives qu'elles n'y paraissent! En Belgique, la police de Comines-Warneton, une commune située près de la frontière française a installé un radar dans une poubelle.

Selon la police, ce radar de nouvelle génération, déjà utilisé en Irlande depuis 2015, présente l'avantage d'éviter le coup de frein à la vue du radar suivi d'une accélération après être passé devant le radar, au mépris du respect de la limitation de vitesse. Par ailleurs, la poubelle qui comporte des roulettes peut être facilement déplacée.

Du côté des automobilistes, le discours est différent. D'aucun dénonce le guet-apens et "la pompe à fric". Même son de cloche en France où nombre d'automobilistes redoutent qu'un tel système ne soient bientôt adopté.

Par sa part, la DSR a tenu "à démentir tout projet d'achat d'un tel équipement". Elle précise dans un communiqué que "la société qui commercialise ce radar a déclaré avoir lancé une procédure de certification auprès du laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE). Toute entreprise peut présenter un nouveau dispositif auprès du LNE mais cette procédure n'engage en rien les services de l'État quant à son utilisation future." Avant de conclure : "Aucun service de l'État français n'a jamais envisagé la mise en place de ce dispositif de contrôle et ne l'envisage à court, moyen ou long terme".

À LIRE AUSSI

La mobilité des aînés, quels enjeux aujourd’hui ?

Le 29 juin dernier, la délégation à la Sécurité routière a organisé un colloque réunissant acteurs de la mobilité, experts de santé, élus et associations, pour partager leurs expériences. Objectif : élaborer une stratégie sociétale pour permettre aux seniors de conserver le plus longtemps possible leur autonomie de déplacement.