Les radars ont "fashé" plus en 2017 qu'en 2016

13/09/2018 Sécurité routière
Sécurité routière Les radars ont

En 2017, les radars du réseau routier français n’ont pas chômé. Au total, ce ne sont pas moins de 26,1 millions de flashs qui ont été enregistrés, soit 2% de plus qu’en 2016. Tous ces flashs n’ont cependant pas donné lieu à l’envoi d’un avis de contravention. Ainsi, 17 millions d’avis de contravention ont été adressés à des conducteurs infractionnistes suite aux contrôles effectués pour chaque photo. « La transformation du « flash » en avis de contravention est ainsi en augmentation de 6,1 %, illustrant une meilleure efficacité du système », commente le ministère de l’Intérieur. Est-ce à dire également que les conducteurs sont de moins en moins disciplinés ? Pas forcément. L’augmentation du nombre d’infractions constatées peut s’expliquer par trois facteurs bien identifiés : l'augmentation du nombre de radars, la hausse des désignations des salariés par leur employeur et enfin, des échanges transfrontaliers d'information avec trois nouveaux pays en 2017 (la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque). 

À LIRE AUSSI

Le Code de la route fête ses 100 ans !

Le décret du 27 mai 1921 concernant la réglementation de l’usage des voies ouvertes à la circulation publique marque la naissance de notre Code de la route actuel. Mais sa genèse débute bien avant et a fait l’objet d’âpres discussions avant d’être adopté.