Les radars automatiques ont 10 ans !

27/10/2013 Sécurité routière
Sécurité routière Les radars automatiques ont 10 ans ! C’est au milieu d’une quatre-voies sur la RN20 à hauteur de la Ville-du-Bois (91) qu’a été inauguré il y a tout juste 10 ans le premier radar automatique, par Nicolas Sarkozy (ministre de l’Intérieur) et Gilles de Robien (ministre des Transports). Depuis, 4 129 radars sont apparus sur les routes françaises, dont 2 202 radars fixes. L’arsenal s’est étoffé en multipliant les types d’appareils : radars de feu rouge en 2009, radars discriminants en 2011, radars tronçons en 2012 et radars « mobiles mobiles » en 2013. Qualifiés de « pompes à fric » pour les uns, responsables de la baisse de la mortalité routière (plus de 6 000 tués en 2002, 3 653 en 2012) pour les autres, les radars n’ont laissé personne indifférent !

À LIRE AUSSI

Visibilité de nuit : des usagers mal équipés

Selon une étude réalisée par Harris Interactive pour l’association Assurance Prévention, piétons, cyclistes et usagers d’EDPM craignent de ne pas être vus par les automobilistes la nuit. Cependant, ils ne s’équipent pas forcément correctement pour être bien visibles.