La moitié des radars hors d'état de flasher

11/12/2018 Sécurité routière
Sécurité routière La moitié des radars hors d'état de flasher

Si vous circulez en voiture, vous avez certainement remarqué que la plupart des radars automatiques ont été bâchés ou carrément détruits. Ces manifestations de colère qui avaient éclaté lors du passage à 80 km/h de certaines portions de routes cet été, s'est amplifié depuis le 17 novembre 2018, date de la première manifestation des gilets jaunes.

Si aucun chiffre officiel n'a été communiqué, on estime que la moitié des 3 275 radars a été mis hors d'état de flasher, en étant bâché ou détruit. Une situation dont se réjouissent nombre d'automobilistes, mais qui fait rire jaune, le délégué interministériel à la sécurité routière qui déclarait aux médias : "L'enjeu est simple: la vie ou la mort. J'en appelle à la responsabilité de chacun". 

À LIRE AUSSI

Le Code de la route fête ses 100 ans !

Le décret du 27 mai 1921 concernant la réglementation de l’usage des voies ouvertes à la circulation publique marque la naissance de notre Code de la route actuel. Mais sa genèse débute bien avant et a fait l’objet d’âpres discussions avant d’être adopté.