Hausse des accidents en août : la DSR dénonce la destruction des radars

09/09/2019 Sécurité routière
Sécurité routière Hausse des accidents en août : la DSR dénonce la destruction des radars

Selon les estimations provisoires de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 4 314 accidents corporels ont été comptabilisés en août 2019, soit 158 de plus qu’en août 2018 (+3,8%).
C’est accidents ont malheureusement été meurtriers puisque 290 personnes sont décédées sur les routes, soit 44 de plus qu'en août 2018 (+17,9%). Quant aux blessés, l’ONISR a dénombré 5 652 personnes blessées contre 5 407 en août 2018, soit 245 de plus (+4,5%).


Une augmentation de la vitesse ?
Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, impute en grande partie cette hausse de l’accidentalité routière à un relâchement des comportements des conducteurs suite à la destruction de près de 75% du parc, lors du mouvement des gilets jaunes. « Nous n'avons plus le même réseau par rapport à août 2018 auquel on se compare. Et ce tout simplement parce que certains ont trouvé intelligent de casser les radars, de sorte que les vitesses augmentent », s’indigne le représentant de l’État.

À LIRE AUSSI

La mobilité des aînés, quels enjeux aujourd’hui ?

Le 29 juin dernier, la délégation à la Sécurité routière a organisé un colloque réunissant acteurs de la mobilité, experts de santé, élus et associations, pour partager leurs expériences. Objectif : élaborer une stratégie sociétale pour permettre aux seniors de conserver le plus longtemps possible leur autonomie de déplacement.