Deux membres du CNSR démissionnent

18/03/2015 Sécurité routière
Sécurité routière Deux membres du CNSR démissionnent Le CNSR vient de perdre deux de ses plus ardents défenseurs de l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur toutes les routes françaises ! Claudine Perez-Diaz et Claude Got, membres du comité des experts du CNSR, ont présenté leur démission. Ils fustigent l’attitude du gouvernement et de Bernard Cazeneuve en particulier, qui a notamment refusé de généraliser les 80 km/h, acceptant seulement l’idée d’une expérimentation sur quelques routes, qui n’a d’ailleurs toujours pas commencé. Pour justifier leur position sur les prétendus effets bénéfiques d’une telle mesure, les deux experts avancent toujours la même étude, danoise, qui avance qu’une réduction d’1 % de la vitesse maximale autorisée permettrait de faire baisser de 4 % le nombre d’accidents mortels. Des chiffres très contestés et, surtout, pas vraiment prouvés scientifiquement…

À LIRE AUSSI

CISR : focus sur les 18 mesures retenues

Suite à la tenue le 9 janvier dernier du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) en présence du Premier ministre et de dix ministres et secrétaires d’État, le gouvernement a choisi de retenir 18 mesures à mettre en œuvre pour lutter contre l’insécurité routière. Détail.