Baromètre Axa Prévention : les trottinettistes prennent trop de risques

06/04/2021 Sécurité routière
Sécurité routière Baromètre Axa Prévention : les trottinettistes prennent trop de risques

Le phénomène a de quoi inquiéter. Tandis que les usagers de trottinettes électriques sont de plus en plus nombreux, le 17ème Baromètre Axa Prévention met en évidence que les comportements inappropriés sont en augmentation. Ainsi, 78% téléphonent en roulant (+23 points par rapport à janvier 2020), 72% avouent envoyer ou consulter des SMS en conduisant (+25 points vs janvier 2020) et 65% consultent leurs réseaux sociaux (+19 points vs janvier 2020). Toujours selon le Baromètre Axa, 49% conduisent après avoir bu plus de 2 verres de boisson alcoolisée, soit 2 fois plus que chez les automobilistes. Et 45% montent sur leur trottinette après avoir consommé des produits stupéfiants (cannabis ou autres), contre seulement 2% des automobilistes.

Une ignorance du Code de la route

En fait, la plupart des utilisateurs de trottinettes électriques ne semblent pas réaliser que la trottinette électrique n’est pas un jouet, mais un EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé) soumis à des règles inscrites dans le Code de la route depuis 2019. Ainsi, 40% ne connaissent pas précisément la réglementation pour les EDPM et 25% affirment même n’en avoir jamais entendu parler. Ils sont donc 8 sur 10 à rouler sur les trottoirs, alors que c’est désormais interdit et 59% d’entre eux passent à côté d’un piéton à vive allure (pour rappel, les trottinettes électriques doivent être bridées à 25 km/h).
Face à ces constats, AXA Prévention a décidé de réagir en proposant sur son site Internet www.axaprevention.fr des modules d’information portant sur les règles d’utilisation des EDPM.

À LIRE AUSSI

La mobilité des aînés, quels enjeux aujourd’hui ?

Le 29 juin dernier, la délégation à la Sécurité routière a organisé un colloque réunissant acteurs de la mobilité, experts de santé, élus et associations, pour partager leurs expériences. Objectif : élaborer une stratégie sociétale pour permettre aux seniors de conserver le plus longtemps possible leur autonomie de déplacement.