À quoi sert l’argent récolté par les radars automatiques ?

09/10/2020 Sécurité routière
Sécurité routière À quoi sert l’argent récolté par les radars automatiques ?

Pour la quatrième année, le ministère de l’Intérieur publie un rapport dans lequel il détaille la répartition des recettes des amendes des radars. Ce document de 80 pages sera déposé dans le mois sur le bureau des assemblées parlementaires avant l'examen par l'Assemblée nationale de l'article d'équilibre du Projet de loi de finances (PLF) de l'année 2021.


Une recette globale de 760 millions d’euros en 2019
Ainsi, en 2019, les radars automatiques ont généré une recette de 760 millions d’euros. Sur ces 760 millions d’euros, 13,2% ont été affectés au désendettement de l'État. Le reste a été réparti entre quatre destinataires : l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) : 231 M€, les collectivités territoriales : 120 M€, l'entretien des radars et le fichier national du permis de conduire : 283 M€ et le Fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés (FMESPP) : 26 M€.


Pour plus d’info, voir La Tribune des Auto-Écoles n°241 (Novembre/décembre 2020)

À LIRE AUSSI

Accidentologie 2019 : un bilan définitif mitigé

Le bilan définitif de l’accidentologie 2019 publié début juin 2020 par l’Observatoire national interministériel de sécurité routière confirme la tendance dévoilée en début d’année : le nombre de morts baisse en métropole, mais augmente en Outre-mer.