18 mesures pour lutter contre l'insécurité routière

10/01/2018 Sécurité routière
Sécurité routière 18 mesures pour lutter contre l'insécurité routière

Suite à le tenue du Comité Interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018, le Premier ministre, Edouard Philippe, a dévoilé le plan "Sauvons plus de vies sur nos routes". Ce dernier comporte pas moins de 18 mesures qui portent sur la répression des automobilistes infractionnistes, mais aussi la formation des futurs conducteurs.

Ainsi, la réduction de la vitesse à 80 km/h au lieu de 90 km/h a été actée sur les routes à double sens sans séparateur central. De même qu'il est prévu de rendre obligatoire la pose d'un éthylotest anti-démarrage (EAD) avec suivi médico-psychologique en cas de récidive d'infraction de conduite en état alcoolique ou encore la suspension du permis de conduire en cas d'utilisation du téléphone au volant si le conducteur tient ce dernier à la main et commet en même temps une infraction menaçant la sécurité d'autrui.

Mais il est également prévu des mesures qui portent sur la modernisation des modalités d'examen pour les catégories A1 et A2, l'expérimentation d'un rendez-vous pédagogique pour les parents d'un enfant mineur qui se présente au permis AM réservé au cyclomoteur sur le modèle de ce qui existe pour la conduite accompagnée ou encore la signature d'une charte de "bonne conduite" pour tous ceux qui viennent de réussir à l'examen du permis de conduire.

Retrouvez les 18 mesures expliquées dans La Tribune des Auto-Ecoles n°219 (mars 2018).

À LIRE AUSSI

CISR : focus sur les 18 mesures retenues

Suite à la tenue le 9 janvier dernier du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) en présence du Premier ministre et de dix ministres et secrétaires d’État, le gouvernement a choisi de retenir 18 mesures à mettre en œuvre pour lutter contre l’insécurité routière. Détail.