Tests psychotechniques : nouvelles modalités d’habilitation des psychologues

07/09/2016 Réglementation
Réglementation Tests psychotechniques : nouvelles modalités d’habilitation des psychologues Dans le cadre du contrôle médical de l’aptitude à la conduite, l’arrêté du 26 août 2016, paru au Journal Officiel du 6 septembre, fixe de nouvelles modalités d’habilitation des psychologues chargés de l’évaluation psychotechnique des conducteurs, ainsi que les préconisations techniques requises pour les tests psychotechniques. Rappelons que le décret du 22 janvier 2016 a supprimé l’agrément préfectoral requis pour l’évaluation psychotechnique des conducteurs. Il a également étendu l’obligation de tests psychotechniques aux cas de suspensions de permis de conduire d’au moins six mois. L’arrêté du 26 août 2016 prévoit également une formation spécifique pour les psychologues, ainsi qu’une procédure de validation des tests psychotechniques. L’exigibilité et les modalités de cette formation spécifique seront précisées dans un arrêté à venir.

À LIRE AUSSI

La labellisation des auto-écoles dans les starting-blocks

Le label de qualité proposé par l’État et intitulé « Référentiel de qualité des formations au sein des écoles de conduite » a été validé par le CNEFOP début janvier. Les écoles de conduite intéressées vont bientôt pouvoir constituer leur dossier de demande de labellisation.
08/02/2018 Réglementation