Les auto-écoles dans la rue

18/04/2017 Réglementation
Réglementation Les auto-écoles dans la rue

Près d’un millier d’enseignants de la conduite ont manifesté, mardi 18 avril au matin, à l’appel du CNPA et de l’UNIDEC. À Lyon, Marseille, Nantes, Paris et Toulouse, ils ont dénoncé la dématérialisation « sauvage » des demandes de permis de conduire, mise en place début avril. Ils craignent que l’ouverture de la procédure aux candidats, qui pourraient effectuer leur inscription de manière autonome, ne favorise « l’émergence des plateformes en ligne au détriment de l’éducation routière » et ne conduise « à l’ubérisation de la profession », explique Patrice Bessone, président de la branche éducation routière du CNPA. « La démarche doit être effectuée a minima par les auto-écoles, ou à défaut dans les collectivités locales, par l’intermédiaire de bornes », détaille Patrick Mirouse, président de l’UNIDEC.

Des représentants d’organisations professionnelles et de réseaux d’auto-écoles ont demandé à être reçus par le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, pour exprimer leurs doléances. Ils exigent que le gouvernement clarifie sa position sur le développement des plateformes en ligne et demandent « un meilleur encadrement » de la procédure de dématérialisation. Ils n’excluent pas, s’ils n’obtiennent pas satisfaction, de poursuivre le mouvement dans les prochaines semaines.

À LIRE AUSSI

Label de qualité : mode d’emploi

Le label de qualité proposé par l’État et intitulé « Référentiel de qualité des formations au sein des écoles de conduite » a été validé par le CNEFOP le 9 janvier 2018. Les écoles de conduite intéressées vont bientôt pouvoir constituer leur dossier de demande de labellisation.
01/04/2018 Réglementation