Le Code de la route affiche 100 ans au compteur !

03/05/2021 Réglementation
Réglementation Le Code de la route affiche 100 ans au compteur !

Le 27 mai 1921 paraissait le décret concernant la réglementation de l’usage des voies ouvertes à la circulation. Un texte qui prenait pour la première fois l’appellation de Code de la route. Ce code avait pour objectif d’unifier les règles de partage de la route entre les différents usagers de l’époque (attelages d’animaux, cyclistes, piétions, mais aussi ces nouveaux fous roulants avec leurs drôles de machines à moteur), sur l’ensemble du réseau routier français.


Le Certificat de capacité, ancêtre du Permis de conduire
Le Code de la route de 1921 abordait notamment la question de la formation à la conduite des engins à moteur. En effet, l’article 29 stipulait : « Nul ne peut conduire un véhicule automobile s’il n’est pas porteur d’un Certificat de capacité délivré par le préfet du département de sa résidence, sur l’avis favorable du service des Mines ». Il fallait alors passer un petit examen en présence d’un examinateur des Mines qui vérifiait la capacité du candidat à démarrer le véhicule, suivre une trajectoire, freiner, etc.


Retrouvez dans La Tribune des Auto-Écoles n°245 (mai-juin 2021), toute l’histoire de la création du Code de la route de 1921 qui a généré plus de dix ans d’âpres discussions, notamment pour savoir s'il fallait mieux que les véhicules roulent à gauche ou à droite de la chaussée...

À LIRE AUSSI

Contrôle technique des deux-roues : Djebbari a reçu les fédérations de motards

Suite à la décision du président de la République, Emmanuel Macron, de suspendre le contrôle technique des 2 roues motorisés prévu par le décret n° 2021-1062 du 9 août 2021, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a réuni les fédérations de motards, vendredi 3 septembre, afin d’échanger sur « une approche plus globale et partagée ».
03/09/2021 Réglementation