Appel d’urgence : l’eCall obligatoire dès 2018

01/06/2015 Réglementation
Réglementation Appel d’urgence : l’eCall obligatoire dès 2018 Bruxelles prévoit l’implantation obligatoire du système d’appel d’urgence européen dans tous les nouveaux véhicules dès 2018.

Si certains constructeurs comme Mercedes ou BMW proposent déjà un système d’appel d’urgence dans leurs nouveaux véhicules, l’eCall va devenir obligatoire à partir du 31 mars 2018 pour tous les nouveaux véhicules particuliers et les véhicules légers. L’idée n’est pas nouvelle puisque Bruxelles avait prévu de mettre en place l’eCall dès 2015. Mais il ne suffit pas d’installer un bouton dans une voiture, encore faut-il développer une infrastructure capable de recevoir les appels d’urgence des automobilistes et d’apporter une réponse adaptée à leur problème (envoi d’une dépanneuse ou d’une équipe médicale, par exemple).

Développer une infrastructure adaptée
Chaque État membre doit donc mettre en place une structure efficiente pour traiter les appels eCall à partir du 1er octobre 2017. Pour cela, deux solutions : soit passer par les centres publics déjà existants comme le Samu ou les pompiers, soit sous-traiter à des établissements privés. Cependant, si un État choisit de sous-traiter à un organisme privé, il doit s’assurer que l’appel reste gratuit pour l’automobiliste et qu’à tout moment « le numéro d’appel d’urgence 112 soit automatiquement disponible dans le cas où l’appel eCall pris en charge par des services tiers ne fonctionne pas ». L’eCall fera l’objet d’une analyse et s’il s’avère pertinent, la Commission européenne jugera de l’intérêt de l’étendre à partir de 2021 aux camions, cars et autres véhicules lourds.

À LIRE AUSSI

Label de qualité : mode d’emploi

Le label de qualité proposé par l’État et intitulé « Référentiel de qualité des formations au sein des écoles de conduite » a été validé par le CNEFOP le 9 janvier 2018. Les écoles de conduite intéressées vont bientôt pouvoir constituer leur dossier de demande de labellisation.
01/04/2018 Réglementation

Comment réagir face à un accident du travail ?

Loin d’être un long fleuve tranquille, la relation employeur salarié est souvent émaillée d’incidents parmi lesquels se trouve un évènement qui peut être lourd de conséquences, l’accident du travail. Retour sur la règlementation particulière réservée à ce risque qui ne doit en aucun cas être négligé.
01/04/2018 Réglementation