NOS EXPERTS

Jean-Claude HUANT

Jean-Claude HUANT

Licencié de Lettres et titulaire du BAFM, Jean-Claude Huant forme les conseillers pédagogiques de l’Éducation nationale en matière de sécurité routière. Il participe également à l’élaboration de cours de Code pour des fournisseurs de produits pédagogiques et de divers supports pédagogiques. Enfin, outre la rédaction d’articles pour des organes de presse professionnels, il monte des formations en entreprises dans le domaine de la sécurité routière (analyse de besoins, élaboration, mise en œuvre et évaluation).

La Rédaction de la Tribune www.tribune-auto-ecoles.fr

La Rédaction de la Tribune www.tribune-auto-ecoles.fr

L'équipe de la rédaction permanente de La Tribune des Auto-écoles ainsi que tous ses journalistes  ou contributeurs occasionnels ont  réuni les archives de La Tribune des Auto-Ecoles, ainsi que tous les textes officiels et réglementaires. Ces données vous apportent des réponses aux questions les plus courantes que vous vous posez dans le cadre de la gestion et le développement de votre auto-école. Vous bénéficiez ainsi de plus de 30 ans d'expérience de l'enseignement de la conduite cumulés par nos équipes!
POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS
26 août 2013

Bonjour,

Je prévois de préparer le BEPECASER à la rentrée mais j'ai une sclérose en plaques (sans aucun symptôme depuis plusieurs années), est-ce une maladie contre-indiquée pour l'exercice d'enseignant de la conduite ?
Merci de votre réponse.

Bonjour,

L'arrêté du 31 aout 2010 fixant la liste des affections incompatibles avec la délivrance ou le maintien du permis de conduire (consultable sur le site legifrance) vous concerne. Les rubriques relatives aux enseignants de la conduite sont celles du groupe lourd. N'étant pas médecin sa lecture et interprétation doit être faite avec beaucoup de circonspection. Sâchez que vous pouvez préparer l'examen du BEPECASER , l'obtenir quellle que soit l'affection médicale dont vous souffrez. En revanche, l'autorisation d'enseigner délivrée après l'examen ne l'est qu'après un avis favorable des médecins agrées qui vous auront consulté. Cette autorisation pourrait vous être refusée ou circonscrite à l'enseignement théorique en fonction de l'interprétation de la liste des affections citée plus haut et de l'appréciation de votre situation de santé et de son évolution. Sâchez également, que les enseignants salariés sont soumis à une viste annuelle de la médecine du travail dont les critères d'appréciation sont....différents de ceux de l'arrêté du code de la route. Si vous avez l'occasion de voir votre médecin traitant apportez lui la liste des affections pour qu'il vous fournisse un éclairage expert plus compétent que le mien quant à la faisabilité médicale de votre projet. Son point de vue n'aura pas valeur légale au regard de celui des médecins agrées mais vous permettra d'y voir plus clair.
A titre personnel, je suis intéressé par votre situation, si vous pouvez avoir la gentillesse de revenir sur ce blog pour faire part de la suite donnée, cela enrichira nos connaissances mutuelles.
Bon courage.