Formation, Exploitant d’auto-école

Bookmark and Share

COMMENT DEVENIR EXPLOITANT D’AUTO-ÉCOLE ?

05/12/2013

Devenir exploitant d’auto-école est la tentation de nombreux enseignants de la conduite ou de personnes ayant l’esprit d’entreprise et souhaitant être leur propre patron. Mais attention, cette profession est très encadrée et il faut répondre à un certain nombre d’exigences.

Age requis : 23 ans minimum

Pré-requis pour ouvrir une auto-école :
• Ne pas avoir été condamné d’une peine criminelle ou correctionnelle listée par l’article L 212-4 du Code de la route.
• Justifier d’une expérience professionnelle de pratique de l’enseignement de la conduite de deux ans au moins égale à 3 200 heures durant des périodes consécutives ou non (Arrêté du 29 décembre relatif à la justification d’expérience professionnelle pour les exploitants des établissements, à titre onéreux, de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière).
• Justifier de sa capacité de gestion d’une entreprise (voir plus bas « Formation nécessaire »).
• Justifier de garanties minimales concernant les moyens de formation de l’établissement : locaux, matériels, véhicules.
• Justifier de l’autorisation d’enseigner des personnels enseignants travaillant au sein de l’auto-école.

À noter qu’indépendamment de ces pré-requis, les conditions d’ouverture du local de formation fait l’objet d’une demande d’agrément auprès de la préfecture.

Formation nécessaire : Depuis 2001, les exploitants d’un établissement de la formation à la conduite doivent justifier de leur capacité à gérer une entreprise. Pour cela, ils doivent être titulaires d’un diplôme Bac +2 juridique, économique, comptable ou commercial. Si tel n’est pas le cas, ils doivent obtenir un certificat de capacité de gestion. Ce dernier est obtenu à la suite d’un stage d’une durée de deux semaines dispensé par des organismes privés.

coût de la formation : Son coût moyen est d’environ 2 000 euros.

Textes encadrant cette profession : L213 et R 213 du Code de la route.

A noter qu’un exploitant d’auto-école désireux d’ouvrir un centre de récupération de points ou un centre de formation de moniteurs devra se soumettre à une procédure d’agrément complémentaire.
Réalisé par Agence Web Conseil